Le garage transformé en magasin bio

Quand on perd son job étant jeune trentenaire, il est important de ne pas se laisser aller. C’est ce qui est arrivé à Aurélie Lafineur et Valère Lecerf, tous les deux 35 ans. C’est un peu grâce à cette malchance qu’ils ont réussi à eux deux de réaliser un rêve d’enfant. Ils ont mis en place un magasin.

La commune de Biesme n’est probablement pas le village le plus connu de Belgique. Sauf pour les fanas de la bicyclette. En effet, Biesme fait partie de la communauté de Mettet. Le championnat de Belgique s’y déroula à plusieurs reprises, Eddy Merckx n’y termina que troisième.

“J’ai travaillé pendant des années dans le secteur audio-visuel”, dit Valère Lecerf. “Ma femme de son côté a travaillé dans une crèche. Il y a deux ans, nous sommes tombés sans travail, presqu’en même temps.”

Un rêve

“En fait, je voulais depuis des années commencer avec un magasin”, me confie Aurélie Lafineur. “Nous étions tous les deux intéressés par les produits biologiques. Il y a quelques années, nous avons acheté la maison de nos grands-parents. En fait, nous sommes maintenant dans notre garage. Nous l’avons converti en magasin. De cette façon, notre rêve est devenu réalité. Il y a sept mois, nous avons fêté l’ouverture de ‘Plus Belle la Vie’.”

Odeurs magiques

Ce qui frappe dans cet assez petit, mais très agréable magasin, ce sont les odeurs magiques. “Eh oui, il y a beaucoup de clients qui nous font remarquer cela, mais nous autres, on n’y fait plus attention”, dit Valère.

“On s’est rendu compte qu’en général et surtout dans notre région, la demande pour les produits biologiques devenait de plus en plus grande”, ajoute Aurélie. “Nous vendons uniquement des produits bio et nous essayons de les acheter surtout chez des entrepreneurs locaux. Dans la région, il y assez bien de cultivateurs qui se sont voués à la culture biologique.”

A deux

“Ma femme et moi, nous gérons ce magasin ensemble”, dit Valère. “Nous habitons ici. Nous nous voyons beaucoup plus souvent que dans le passé et cela nous est très agréable.”

“Je connais le prénom de chaque client”, ajoute Aurélie. “Les gens adorent ça. J’ai toujours été très sociable et je n’évite aucune conversation, ni même aucune discussion avec les clients. “

“Nous avons déjà une clientèle fidèle et nous essayons de leur offrir des alternatives pour les produits qu’ils achètent par exemple au supermarché.”

Cinq jours sur sept

“Nous sommes ouverts cinq jours sur sept”, dit Valère. “Le dimanche est réservé pour la famille et le lundi nous faisons les préparatifs pour le reste de la semaine.”

“Le fait qu’il y a une école près de notre magasin, est un avantage certain”, dit Aurélie. “A cause de cela, nous ouvrons un peu plus tôt.”

“Je pense que nous avons pris une bonne décision en commençant ce commerce. Maintenant, nous savons au moins pourquoi nous travaillons.”

Achetez dans votre quartier

Vous aussi, vous aimez faire vos achats dans les commerces de proximité ? Chez un commerçant qui vous connaît et vous donne des conseils personnalisés ? Découvrez les magasins, cafés et restaurants de votre quartier. Vous soutiendrez non seulement ces commerçants et restaurateurs locaux, mais aussi les Banques alimentaires.

Découvrez les autres témoignages

  • Devenir boucher : un rêve d’enfant devenu réalité

    Ixelles est l’une des communes bilingues de Bruxelles. Un quartier animé, vivant, qui compte quantité de magasins et de commerces très variés. Nous y rencontrons Jan Verraes, boucher, dans sa coquette boucherie « Jan & Krista ».

    En savoir plus
  • La Ferme de la Vallée fait la fête à la tomate

    La Ferme de la Vallée à Velaine-Sur-Sambre est le paradis des légumes. À côté des 25 variétés de tomates, ce sont des salades, des courgettes, des poivrons, des choux et bien d’autres légumes de chez nous qui y sont cultivés et vendus du producteur au consommateur !

    En savoir plus
  • L’Orchestre à Pots met le vrac en musique

    À L’Orchestre à Pots, vous ne trouverez pas d’instruments. Ici, ce sont les produits en vrac et locaux qui donnent le la ! Dirigée par Vincent Mahiat, un ancien professeur de musique, et son épouse Nathalie, la boutique est située rue de l’Harmonie à Verviers. Il n’y a pas de hasard…

    En savoir plus
  • Un rêve de boulangerie

    Audrey Mathieu gère depuis peu ‘Délices et Compagnie’, une boulangerie installée à Chaudfontaine, commune de la région liégeoise bien connue pour son eau minérale.

    En savoir plus